Get Adobe Flash player

Conformément à la coutume consacrée par les précédentes éditions du Salon International de l’Edition et du Livre de Casablanca (SIEL), l’édition 23 accueillera un autre invité d’honneur ; ce qui constitue une opportunité  pour  mettre en lumière les apports culturels, intellectuels et artistiques de l’invité grâce à une programmation riche et variée.

Lire la suite...

Conformément à la coutume consacrée par les précédentes éditions du Salon International de l’Edition et du Livre de Casablanca (SIEL), le Maroc culturel accueille, à chaque édition, un État frère ou ami, ou un groupe d’États, en tant qu’invité d’honneur ; ce qui constitue une opportunité  pour  mettre sous les feux de la rampe les apports culturels, intellectuels et artistiques de l’invité grâce à une programmation riche et variée. A l’occasion de la présente édition (2016), le choix  s’est porté sur l’État des Émirats arabes unis ; choix découlant du rôle central et primordial assumé par ce pays arabe frère, et de son positionnement avant-gardiste dans l’enrichissement, le soutien et l’évolution de la dynamique culturelle dans la région du Golf en particulier, et au sein de la région arabe en général.

La contribution de l’Etat des Émirats en matière de soutien et de diffusion de la culture de la modernité, de l’éclairement et du renouveau est une preuve certaine du statut spécial que ce pays arabe frère accorde à tout ce qui concourt à l’enracinement d’une nouvelle conscience arabe et collabore au renouvellement des questionnements culturels contemporains. Cette contribution se traduit autant par les dons de ses imprimeries aux lecteurs arabes, constitués de produits culturels, intellectuels et artistiques de grande qualité, que par son engagement institutionnel dans l’octroi de prix importants dédiés aux plumes sérieuses et reconnues implantées dans la vaste géographie arabe.

Pour l’ensemble de ces raisons, l’accueil des penseurs, écrivains, créateurs et artistes des Émirats constituera une occasion appropriée pour découvrir leurs nouveaux apports culturels. Par ailleurs, le Maroc culturel sera honoré de partager avec cette élite de plumes distinguées, à travers une programmation diversifiée, sa célébration du 42ème anniversaire de la création, en 1971, de l’État des Émirats arabes unis ; acte constitutif commémoré le 2 décembre dernier en présence de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, et ayant comporté de nombreuses activités.

L’occasion est idoine, par conséquent, pour poursuivre avec nos frères des Émirats- avec lesquels nous unissent de profonds et fraternels liens historiques- l’approfondissement de la coopération culturelle et artistique, et ce, à l’instar de la coordination sérieuse et fructueuse en cours dans d’autres secteurs ; une coopération culturelle et artistique conforme aux aspirations de nos deux pays attachés à la promotion des valeurs de la pensée moderniste rénovatrice, de l’action culturelle ambitieuse et de la collaboration intellectuelle éclairée au sein du monde actuel empreint d’une perpétuelle mutation qui menace la totalité de ces nobles valeurs humaines.

Conformément à la coutume consacrée par les précédentes éditions ; à l’occasion desquelles un invité d’honneur était désigné pour bénéficier d’une programmation spécifique  et solennelle afin de jeter plus d’éclairages sur ses acquis civilisationnels, culturels et intellectuels, par le biais de conférences et de rencontres ouvertes avec le large public ; le choix  s’est fixé, cette année, sur l’État de Palestine. Un tel choix découle, évidemment, de raisons liées l’actualité, autant qu’il est pourvu de significations et de dimensions symboliques. Si le Salon International de l’Édition et du Livre (SIEL) se conçoit comme étant une opportunité vouée à la  célébration, dans l’intégralité des constituants de sa programmation, de la raison et de la transcendance de la sensibilité, et ce en donnant la parole aux gardiens de nos sentiments collectifs, le choix de l’État de Palestine comme invité d’honneur reflète, lui, les nobles et humanistes aspirations susmentionnées du CIEL.

 

Certes, la terre de Palestine souffre, depuis plus d’un demi-siècle et à cause de la tyrannique occupation israélienne, d’une situation historique caractérisée par la violence aveugle, l’instabilité et l’absence autant des conditions de vie que de mort. Toutefois, ces circonstances douloureuses n’ont nullement entravé, malgré leur ampleur, l’existence d’une phénoménale énergie créatrice et d’une rare résistance culturelle, dont les effets sont comparables à ceux engendrés par l’efficacité des armes et  la perspicacité des négociateurs politiques. C’est cette présence, aux antipodes de la nature du vécu et rebelle au fait accompli, qui confère au peuple palestinien, par excellence, le caractère de « peuple des Géants », selon la formule du leader-icône, feu Yasser Arafat.

 

Dans cette perspective, l’actuelle édition du SIEL constitue un évènement culturel qui dépasse l’unique principe de solidarité inconditionnelle, pour accéder au statut d’espace d’apprentissage, par la conscience universelle, des enseignements intellectuels, créateurs et culturels prodigués par le peuple palestinien à l’ensemble de l’humanité. C’est aussi une opportunité qui nous permettra d’explorer les quartiers, ruelles et sentiers palestiniens ancestraux, d’y séjourner en tant que modes de vie et d’architecture antinomiques avec l’appareil de destruction, la logique d’effacement et le processus d’amnésie.

 

Sera présente, dans ce contexte, al-Quds, avec sa symbolique religieuse, sa teneur civilisationnelle, sa richesse historique et ses ramifications existentielles. Sera similairement stimulée la mémoire, et ce à travers des conférences et des rencontres qui évoqueront d’illustres et immortels noms, les vivants comme les disparus (ont-ils vraiment disparus ?!!!). Des noms qui ont édifié par le labeur de leurs bras nus, individuellement et collectivement, eux les opprimés et assiégés, une ample partie de la  gloire et du scintillement de cette mémoire ; une gloire et un scintillement qui ne sont, en dernière instance, que les nôtres, nous tous.

Ici l’État de Palestine. Soyons donc à la hauteur de l’événement. 

Copyright © 2012 / 2018 Salon International de l'Edition et du Livre - Tous droits réservés
Suivez nous sur facebook
Notre chaine youtube