Get Adobe Flash player

Ce volet offre l’opportunité de rencontrer directement des écrivains et créateurs marocains, arabes et étrangers. A travers un débat ouvert, franc et sans intermédiaires, il rend possible  le tissage d’une relation de proximité avec les préoccupations et questionnements des premiers  à propos des thématiques et problématiques afférentes à l’écriture et aux aléas de la vie. Ces rencontres sont, par conséquent, autant d’éventualités pour signifier aux gardiens de la noblesse des mots la chaleur de l’admiration, et les entourer de la sollicitude et du respect qu’ils méritent  eu égard  à leurs apports en matière d’éducation et d’enrichissement de notre imaginaire collectif commun.

Ils ont en commun l’appartenance à l’écriture, la création, la possession d’un regard spécifique sur le village qu’est devenu le monde. Et la langue d’expression littéraire : le Français. Les uns sont marocains, les autres suisses.

Le volet du programme du SIEL intitulé « Tandems » consiste à mettre en relations deux d’entre eux, un Marocain et un Helvétique, pour qu’ils débattent, dans un cadre ouvert et spontané, des questions relatives à l’acte de créer et d’écrire en présence des lecteurs et du public. Trois rencontres sont ainsi prévues où un écrivain marocain accueillera  son invité suisse. L’expérience se poursuivra lors du Salon du livre et de la presse de  Genève en avril 2015 où les écrivains et créateurs marocains seront accueillis par leurs homologues suisses.

Il s’agit de femmes et d’hommes ayant  contribué, chacun de  sa part, à l’enrichissement de notre scène culturelle, intellectuelle, artistique et créatrice ; une contribution mise en service pour la propagation des valeurs du Beau. La mort étant une réalité douloureuse, et l’absence un sentiment désagréable, les rencontres programmées dans ce volet se déploient comme autant de moments pour rappeler les qualités de nos écrivains et créateurs défunts, et d’opportunités pour se remémorer leurs apports en faveur de la promotion et l’élévation de la nation marocaine. Dans le but, évidemment, de les préserver contre l’exécrable machine de l’amnésie.

Ce volet parie sur la mise en exergue des nouvelles et jeunes voix créatrices marocaines, authentiques héritières des noms consacrés, et leur présentation au large public. Pour ce faire, l’occasion sera offerte aux jeunes générations de créateurs pour rencontrer le public et partager avec lui les rites de l’écriture qu’elles pratiquent. De ce fait, ce volet s’inscrit dans une approche de renouvellement des élites et d’ouverture, plus ample et en toute confiance, sur les diverses interrogations formulées par notre jeunesse. En effet, la fertilisation de notre champ culturel ne se limite nullement dans l’apport des noms consacrés et fondateurs, mais nécessite, inéluctablement et également, les nouvelles visions et conceptions qu’engendrent la spontanéité et l’émerveillement des jeunes talents.

Le public de la poésie, et avec lui les admirateurs de l’expression poétisée, est invité à ce volet du programme culturel qui accueille des poètes appartenant à des  géographies poétiques aussi différentes que diversifiées. Il s’agit de poètes  issus de générations, de sensibilités et de langues diverses ; des poètes marocains, arabes et étrangers ayant accumulé une production remarquée et remarquable  ayant fait l’objet d’approches amoureuses. Est donc conviée la poésie à travers la voix de ces dépositaires. Comme est invité le plaisir d’écouter qui sonde l’âme humaine lors de son envol vers l’absolu, le profond et le différent. 

Le SIEL est un rendez-vous annuel consacré qui permet aux lecteurs de découvrir les nouvelles publications. Il accorde également à ses visiteurs la possibilité visiteurs d’acquérir les nouveautés proposées par les maisons d’édition, marocaines, arabes et internationales exposantes. Mieux encore, il leur permet de s’ouvrir sur la communauté des écrivains et créateurs à travers les présentations des nouveaux ouvrages dont les auteurs et les éditeurs ont choisi de faire coïncider la date de publication avec la tenue du SIEL. En outre, les séances de présentation de livres constituent une opportunité pour susciter l’intérêt des visiteurs, tout en leur permettant decôtoyer de près leurs écrivains préférés, jeunes et consacrés, lors de rencontres ouvertes et directes abritant des débats axés sur les questions relatives à la sphère de l’écriture, de la lecture et de l’édition, et ce dans une ambiance empreinte, comme c’est la coutume au sein du SIEL, de spontanéité, de franchise et de clarté.

Il sera question ici d’aborder des thèmes associés à la réalité du livre et de la lecture publique. Ayant essayé, lors des éditions précédentes, de mesurer le rôle joué par les bibliothèques publiques dans le développement humain, et l’importance du facteur environnement,  cette année, il sera question d’examiner les rôles qui incombent à la Bibliothèque Nationale, en tant qu’institution culturelle chargée de coordonner le réseau de la lecture publique au Maroc.

Autour d’un livre « A Hautes Voix : Solidarité féminine »
(Editions Le Fennec, 2013).
Faisant suite à Miséria et Grossesses de la honte, ce troisième livre, publié par L’Association Solidarité Féminine veut contribuer à faire entendre les voix des mères célibataires et celles de leurs enfants qui disent avec leurs propres mots ce qu’ils ont vécu et ce qu’ils revendiquent. Ces témoins, loin des sentiers classiques de la victimisation, démontrent qu’une transformation positive est possible, si toutefois les conditions adéquates sont mises à leur disposition.
Présenté par : Aïcha Ech-Chenna.
Salle: Mohammed El Ayadi

Heure: 11:30-12:30

 

Copyright © 2012 / 2018 Salon International de l'Edition et du Livre - Tous droits réservés
Suivez nous sur facebook
Notre chaine youtube