Get Adobe Flash player

Le Ministère de la culture et de la Communication et l'Ambassade de Grèce à Rabat organisent, en marge du Salon International du Livre, la Conférence "L’œuvre et la pensée de Kazantzakis et ses liens avec le monde arabe et le monde africain" animée par le Professeur Georges Stassinakis, Président de la Société Internationale des amis de Nikos Kazantzakis basée à Genève.

Lieux :

- Salle Bahnini à Rabat - Le Mercredi 13 Février 2019 à 15h00
- Médiathèque de la Fondation de la Mosquée Hassan II à Casablanca le Jeudi 14 Février 2019 à 15h00

Présentation de la Conférence :

Lorsque vous demandez à quelqu’un s’il connaît Nikos Kazantzaki la réponse est souvent négative. Lorsque, par contre, vous demandez s’il connaît le film « Zorba the Greek », la réponse est souvent positive. Ainsi, le grand Crétois est plus connu par l’adaptation au cinéma de son roman « Vie et aventures d’Alexis Zorba » que par l’ensemble de son œuvre, sa pensée et son attachement au monde arabo-africain. Georges Stassinakis développera ces trois points, peu connus.
1. Nikos Kazantzaki est un auteur – presque unique – qui a embrassé tous les genres littéraires : roman, poésie, théâtre, récits de voyage, reportages journalistiques, traductions, scenarii (dont un sur le prophète Mohammed), livres pour les jeunes, études dans des revues littéraires… Ses livres ont été traduits dans plus de 70 langues. 
2. C’est un penseur grec et universel. Sa pensée est fondée sur les principes suivants : la recherche de l’essentiel et la liberté, l’amour de la nature, la primauté des valeurs humanistes et spirituelles, l’enracinement dans son pays mais parallèlement ouverture au monde, aux autres peuples et cultures.
3. Il est, enfin, très attaché au monde arabe et africain. Il se manifeste par ses origines (il prétendait avoir des origines arabo-africaines), ses voyages, ses très nombreux écrits (notamment son œuvre poétique fondamentale l’ « Odyssée », inspirée par l’Égypte et l’Afrique), les paysages, la culture (amour des mosquées, intérêt pour les poètes et écrivains arabes, notamment Averroès, importance des masques). Il est allé même à affirmer que l’avenir appartenait au monde arabe et africain. « L’Afrique se réveillera ». écrivait-il en 1924.

Copyright © 2012 / 2019 Salon International de l'Edition et du Livre - Tous droits réservés
Suivez nous sur facebook
Notre chaine youtube