Get Adobe Flash player

La datation radiométrique des fossiles humains de Jbel Irhoud (province de Youssoufia, Maroc) les crédite d’un âge d’environ 300 000 ans. Cette donne est venue ébranler une thèse établie dès les années 80 et qui privilégiait une origine subsaharienne, et plus particulièrement est-africaine, en la datant d’environ 200 000 ans BP. De fait, avec les nouvelles datations émanant du site de Jbel Irhoud, notre propre espèce prend un coup de vieux d’au moins 100 000 ans.

Cela replace ainsi l’Afrique du Nord au cœur des débats relatifs à l’origine de l’espèce Homo sapiens et fait des restes fragmentaires d’au moins 5 individus, émanant de de Jbel Irhoud, la documentation anthropologique la plus riche et la plus ancienne de cette espèce. L’analyse morphométrique de ces restes révèle qu’ils appartiennent à une 1ère phase évolutive panafricaine d’Homo sapiens qui est directement ancestrale des Hommes modernes.

Avec: Abdelouahed Ben- Ncer.
Modérateur: Abdelali Errehouni
Organisée par : L'Institut National des Sciences de l'Archéologie et du Patrimoine.

Copyright © 2012 / 2019 Salon International de l'Edition et du Livre - Tous droits réservés
Suivez nous sur facebook
Notre chaine youtube